J’ai lu ❘ Mon petit coeur de pierre de Lucile Caron-Boyer

❘ Présentation : mon-petit-coeur-de-pierre-1100023

❘ Titre : Mon petit cœur de pierre

❘ Auteur : Lucile Caron-Boyer

❘ Date de sortie : 13 avril 2017 ( sortie chez Hachette en Septembre )

❘ Éditeur : Hachette

❘ Prix : 15€90

❘ Genre & mots  : Amour, famille, jeunesse

 Résumé   : 

D’après Tom, mon meilleur ami, j’ai un petit cœur de pierre. Autrement dit, je ne suis pas douée pour les émotions ni les sentiments. Il y a pourtant plein de choses qui me touchent, comme les hérissons tout mignons. Des choses qui comptent, comme le duo de choc qu’on forme avec Tom. Des choses qui me manquent, comme mon père, que je n’ai connu qu’en photo, mais que je retrouve dans les traits de mon nouveau prof…. Et puis il y a le nouveau de la classe, Alex. Son sourire, son accent, son petit je-ne-sais-quoi. Tom dit que mon petit cœur de pierre se craquelle. Moi, je crois que c’est mon petit monde tout entier et mes certitudes qui risquent d’exploser……

 


Mon avis :

Je remercie ma copine Marion de m’avoir recommandé ce livre et les éditions Hachette pour l’envoi.

J’ai passé un moment tout doux à la lecture de ce livre ( parfait pour une rentrée scolaire qui ne me faisait absolument pas envie ). La complicité des personnages était très attendrissante, un véritable petit bonbon. Marion est une jeune fille en début d’adolescence, elle se pose des questions sur ses sentiments, sa façon d’être, sa famille. Elle reste extrêmement équilibrée et c’est aussi ce que j’ai aimé ici, nous ne sommes pas en face d’une adolescente en pleine rébellion mais plus d’une jeune fille en quête d’elle même. Marion est absolument saine et j’ai trouvé ça beau dans une génération dont je connais finalement peu de choses mais qui me semble instable.

La relation de Marion et sa maman est touchante. Elles ont vraiment une complicité particulière qui donne le sourire. Tom est aussi un personnage attendrissant, il est à l’écoute et toujours drôle. Bref, une amitié qui elle aussi met de bonne humeur.

Dans toute cette ambiance hyper mignonne, des messages importants sont aussi véhiculés : les dangers des réseaux, l’apprentissage de l’amour, la force de l’amitié … Des choses qu’il est toujours bon de lire et relire.

Je précise que ce livre est un livre jeunesse.


  En bref : Une lecture absolument adorable.

 Ma note : ☆☆☆,5

42003752_2204766943126469_8006796127623970816_n

Publicités

❘ J’ai lu ❘ Initiée de Laëticia Danae

❘ Présentation : lune-pourpre-tome-1-initiee-1032000

❘ Titre : Initiée

❘ Auteur : Laëticia Danae

❘ Date de sortie : 7 Juin 2018

❘ Éditeur : Snag

❘ Prix : 18€

❘ Genre & mots  : Fantastique, quête

 Résumé   : 

« Un jour, on m’a dit que ce pouvoir exacerbé qui grandissait en moi ne pouvait plus être caché. Pour le bien de toutes les espèces opprimées, je me devais d’être une initiée ». Lilith, fille de paysan, vit en autarcie dans un village reculé, mangé par les superstitions et les cultes de divinités. Obligée de dissimuler sa vraie nature, elle reçoit un jour la visite d’un homme très singulier, qui prétend pouvoir la protéger de tous les dangers. Malgré elle, Lilith va devoir faire face à de nouvelles responsabilités, dans un monde où elle est considérée comme une icône susceptible de redonner à Hibendrill sa splendeur d’antan.


Mon avis :

Un grand merci aux éditions Snag pour cette découverte. Un petit bijou.

J’ai découvert la plume de  Laëticia Danae par Initiée et c’est une très bonne découverte. J’ai beaucoup apprécié son style, la construction de son récit mais aussi l’imagination débordante dont elle fait preuve. La langue est belle, bien utilisée, elle sort de ce que l’on voit souvent en jeune adulte. La plume possède une réelle identité.

J’ai repoussé un peu ma lecture, j’étais effrayée par le fait que ce soit tout de même un énorme pavé … Puis finalement … C’était hyper prenant et addictif. On voit vraiment Lilith grandir, changer, devenir adulte. Cette évolution est rapide mais reste extrêmement réaliste puisque la temporalité est très bien retranscrite au sein de l’histoire. Nous n’avons pas l’impression de suivre une enfant qui soudainement devient une jeune femme. Nous suivons une enfant qui apprend à le devenir tout en découvrant le monde dont elle vient réellement.

Nous sommes nourris des découvertes de nos personnages et les descriptions que fait l’autrice sont absolument immersive.  Je me suis vraiment sentie en balade dans les bois marchant sur un chemin entouré de belles fougères et de grands arbres que je ne connais pas. Je sentais les odeurs, le souffle du vent … Bref, j’ai vraiment voyagé en me plongeant dans ce livre.

Le lien qui unie l’homme à l’animal est vraiment ce qui m’a plus bouleversé. J’ai adoré les liens qui s’établissent entre les loups et les Abels. Je ne sais pas pour vous, mais personnellement ça m’a rappelé le lien entre les humains et les daemons dans A la croisée des mondes de Philip Pullman. C’était vraiment attendrissant !


  En bref : Un bon premier tome

 Ma note : ☆☆☆☆

41512203_249974722384851_4168724437505409024_n

J’ai lu ❘ Herbier des sorcière d’Hagel

❘ Présentation : herbier-des-sorcieres-1084295

❘ Titre : Herbier des sorcières

❘ Auteur : Hagel

❘ Date de sortie : 21 Juin 2018

❘ Éditeur : Alliance magique

❘ Prix : 17€95

❘ Genre & mots  :  Ésotérisme, Magie, Herbier

 Résumé   : 

Un herbier, c’est construire une méditation continue sur notre place dans la nature et notre rapport à celle-ci. C’est réapprendre les gestes ancestraux, les quêtes de savoir, ce que la nature nous offre. C’est refaire le chemin des sorcières des temps anciens : comprendre les plantes, apprendre à les utiliser au quotidien. N’est-ce pas là la magie véritable ? L’harmonie avec notre environnement ? Reconnectez-vous à vos sources intérieures avec les plantes.


Mon avis :

J’ai lu ce livre dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge et je remercie Alliance Magique pour cet envoi.

De très belles illustrations dans un ouvrage de grandes qualités. Je ne suis pas une grande lectrice d’herbier ou plus généralement de ce genre de livre, mais j’ai absolument adoré me plonger dans l’univers des plantes et sorcières de jadis. On parle de la nature avec respect, avec amour. Une véritable méditation qui permet de changer de point de vue, de ralentir, de prendre son temps et d’écouter le monde.

 


  En bref : Une lecture parfaite pour la saison

 Ma note : ☆☆☆☆

40072027_257466174887743_6262573886827659264_n

 

❘ J’ai lu ❘ Le week-end de Natasha Preston

❘ Présentation :le-week-end-1026831

❘ Titre : Le week-end

❘ Auteur : Natasha Preston

❘ Date de sortie : 28 février 2018

❘ Éditeur : Hachette Roman

❘ Prix : 18€

❘ Genre & mots  : Thriller, meurtre, adolescents

 Résumé   : 

« Ils pensent qu’ils sont invincibles. Ils pensent pouvoir faire et dire ce qu’ils veulent, sans jamais avoir à en assumer les conséquences. Ils ne m’ont pas laissé le choix. Il est temps pour eux de payer pour leurs péchés. » Une fête à la campagne, dans un chalet loin de tout, c’est exactement ce dont Mackenzie avait besoin. Peut-être aurait-elle attendu avec moins d’impatience ce week-end avec ses amis si elle avait su que, après une nuit aussi amusante qu’inoubliable, deux d’entre eux seraient retrouvés morts, sauvagement assassinés. Il n’y a aucune trace d’effraction, aucun signe de lutte, et les cinq survivants se suspectent les uns les autres. Quelqu’un ne dit pas la vérité. Et la première erreur de Mackenzie est de croire que ce cauchemar est terminé…


Mon avis :

Définitivement, les livres de Natasha Preston ne sont pas pour moi. Awake ne me plaisait pas beaucoup mais Le week-end … Le scénario d’un mauvais film d’horreur : sans surprise, sans saveur. Aussitôt lu, aussitôt oublié. La Cave était, pour moi, le plus intéressant. La psychologie des personnages était nettement plus travaillée. L’histoire plus sombre. Plus originale. Dans Le week-end les personnages ont un sérieux problème de priorités, ils sont confus et sans profondeur. L’histoire est banale : des amis dans un chalet, de l’alcool, des meurtres, une enquête.

Pourtant, cette idée de chalet dans les bois je l’aime beaucoup. C’est vu et revu mais je trouve que ça ne perd jamais de son charme. Simplement dans ce livre-ci, le chalet vous y êtes cinq minutes, et ce n’est pas une partie de plaisir. Aucune description pesante qui pourrait contribuer à l’ambiance du bouquin. Aucune promenade dans les bois … Bref … C’est pas la joie !

Je ne sais pas si le style est mauvais de base mais la traduction est très moyenne et simplette. Elle ne donne pas de relief à l’histoire. Vous l’aurez compris, pour moi c’est assez mauvais.


  En bref : Une histoire qui ne m’a pas convaincue.

 Ma note : ☆,5

40457477_2010914405633961_7267336766527373312_n

J’ai lu ❘ La métamorphose de Raphaël de Patrice Lepage

❘ Présentation : 9782212567533_h430

❘ Titre :  La métamorphose de Raphaël

❘ Auteur : Patrice Lepage

❘ Date de sortie : 5 Octobre 2018

❘ Éditeur : Eyrolles

❘ Prix :  16€

❘ Genre & mots  : Recherche de soi, développement personnel, chemin de vie

 Résumé   : 

Raphaël est un jeune cadre parisien insouciant…jusqu’aux attentats du 13 Novembre. Brutalement, tout lui paraît futile et vain. En plein séminaire professionnel, il décide de tout plaquer… Après quelques jours d’errance, il finit par squatter une vieille grange qui semble abandonnée. Dans ce havre de paix en pleine montagne, il rencontre Elio, Leila, Moïse et Gwen, autant de personnages magnifiques qui vont l’accompagner dans sa quête de sens. Et si ralentir, prendre le temps de se trouver, était le plus beau cadeau que Raphaël puisse se faire ?


 

Mon avis :

Une aventure initiatique sur les chemins de la construction de soi et du bonheur, échos lointain à L’alchimiste de Paulo Coelho. Patrice Lepage nous entraîne loin de la ville, du bruit, des routes bétonnées et des transports en commun afin de nous faire goûter à la tranquillité des montagnes  et des grands pâturages. Réflexion sur la vie et le monde moderne, La métamorphose de Raphaël nous interroge sur notre philosophie. Notre manière d’être au monde.

J’ai passé un bon moment, j’ai eu envie de vacances, de voyages, de me ressourcer. Ce livre a cependant bien fait son job puisque sans bouger de mon canapé je me suis sentie dépaysée. Plutôt pas mal je trouve ! Le seul bémol est que les messages véhiculés dans la majorité des livres qui se trouvent au croisement entre développement personnel et feel-good sont sensiblement les mêmes. Sous de grands airs de réflexions hautement intellectuelles, les auteurs se contentent très souvent de donner des leçons connues de tous.

Mais il n’empêche que … Ce livre est bien écrit et entraînant.  L’originalité n’est certes pas le maître mot mais, après tout, si vous cherchez un livre dans ce genre littéraire c’est celui-ci que je vous recommande.

 


  En bref : Une lecture dépaysante.

 Ma note : ☆☆☆

40450162_285575848837779_64048111391080448_n

 

 

 

 

 

J’ai lu ❘ The promised Neverland ( tome 3 ) de Kaiu Shirai et Posuka Demisu

❘ Présentation : the-promised-neverland-tome-3-1102610

❘ Titre :  The promised Neverland ( tome 3 )

❘ Auteur : Kaiu Shirai et Posuka Demisu

❘ Date de sortie : 22 août 2018

❘ Éditeur : Kaze

❘ Prix :  6€79

❘ Genre & mots  : Aventure, démons, enfants

 Résumé   : 

L’étau se resserre autour d’Emma, Norman et Ray : Don et Gilda ont de sérieux doutes sur ce qu’ils leur ont raconté, sœur Krone continue à fouiner et la redoutable Isabella passe à l’action ! La détermination et la perspicacité des trois héros suffiront-elles pour sortir de cette situation désespérée ?!


Mon avis :

L’aventure est toujours aussi palpitante pour nos trois héros qui ne manquent pas de nous surprendre d’un tome à l’autre. L’étau se resserre dangereusement et on sent que l’ambiance peu à peu s’obscurcie encore jusqu’à devenir quasiment aveuglante. Emma, Norman et Ray par la force de l’amitié qui les réunie mais aussi par leurs indéniables qualités parviennent tant bien que mal à garder la tête hors de l’eau … Tout du moins espérons le ! ( et non, pas de spoil petits chenapans 🙂 ) On a tellement envie qu’ils se sortent des terribles griffes de Maman !

J’ai encore passé un super moment de lecture, j’apprécie tellement cette série. Les dessins sont sublimes et l’histoire est tout bonnement affreuse … Mais qu’est-ce qu’on aime !

Impossible pour moi de vous faire un article plus détaillé sur ce premier tome sans spoiler. Je vous invite donc à découvrir le premier si vous êtes curieux.


  En bref : J’adore !

 Ma note : ☆☆☆☆☆

38927999_329090721174256_1840414578920390656_n

 

 

 

 

❘ J’ai lu ❘ Hazel Wood de Melissa Albert

❘ Présentation : hazel-wood-1031328

❘ Titre : Hazel Wood

❘ Auteur : Melissa Albert

Edition : Milan – Page Turners

❘ Date de sortie : 25 Avril 2018

❘ Prix :  17€90

❘ Genre & mots  :  Horreur – Conte – Fantasy

 Résumé   : 

« Ne t’approche sous aucun prétexte d’Hazel Wood. » Ces quelques mots laissés par la mère d’Alice juste avant son enlèvement scellent à tout jamais le destin de la jeune fille. Hazel Wood, la résidence légendaire d’Althéa Proserpine, auteur des célèbres « Contes de l’Hinterland ». Hazel Wood, dont vient d’hériter Alice. Hazel Wood, où Alice doit s’aventurer pour espérer sauver sa mère. Hazel Wood, cette demeure d’où semblent s’échapper des personnages inventés par Althéa. Hazel Wood, dont personne ne revient jamais. Et si Hazel Wood était bien plus qu’un simple manoir ? Un leurre ? Une porte d’entrée sur l’Hinterland ? Et si Alice était bien plus qu’une simple New-Yorkaise ? Une princesse ? Une tueuse ? Il était une fois… Hazel Wood.


 » Cherche les feuilles que le rouge mordore. Recouds les mondes au fil d’or. Si ton voyage reste inachevé, Crains du soleil le lever. »

❘ Mon avis :

Difficile d’évaluer un roman si hors du commun. Mais après réflexion, les points positifs sont tellement nombreux que j’en oublie les légers bémols que j’ai pu trouver lors de ma lecture. En toute honnêteté, je me suis retrouvée plongée dans l’univers d’Hazel Wood dès ma découverte des premières pages. La couverture et les avis que j’ai pu voir au préalable ont grandement piqué ma curiosité alors mon état d’esprit était forcément le bon en me lançant. Bref, ce livre je l’ai fait attendre et j’ai bien fait car c’était tout pile le bon moment pour moi que d’en faire la lecture il y a quelques jours.

J’ai beaucoup apprécié découvrir la situation d’Ella et sa fille Alice au début de l’histoire. Ella est une mère célibataire très forte, qui entreprend déménagement sur déménagement pour d’obscures raisons. La complicité d’Ella et Alice en revanche est très présente, très belle, touchante.  Suivre cette famille illustrée par des femmes sur trois générations est assez surprenant.  D’autant qu’elles sont sensiblement différentes. Althéa demeure un personnage très « conceptuel »,une ombre qui plane au dessus de nos héroïnes sans qu’on ne la connaisse jamais vraiment.

Une sombre nouvelle va chambouler le quotidien d’Alice et soudain les mystères de son existence vont devenir plus présents, oppressants. Le personnage d’Alice n’est pas dans la manifestation explicite de ses sentiments mais c’est aussi ce qui donne tant de relief à l’ambiance d’Hazel Wood. Ce n’est pas une héroïne conventionnelle : elle aspire simplement à sa tranquillité et à retrouver une vie normale. Toujours en colère ou habitée par des sentiments négatifs, elle garde une image très adolescente malgré son âge, son travail, ses choix de vie. Une adulte avec une âme de petite fille.

Ne vous attendez pas ici à découvrir des contes sur de beaux châteaux dans lesquels résident de sublimes princesses … Vous plongez plutôt à l’origine même des contes avant qu’un certain Walt Disney y mette sa touche.  Vous seriez bien loin de l’univers de l’Hinterland si vous imaginiez un monde gai et plein de vie, en réalité le monde que l’on découvre se trouve être glauque à souhait !

Je vous invite à entreprendre cette lecture si les univers comme celui-ci ne vous inquiète pas outre mesure. C’était une très bonne lecture.


 » – Et si par Hinterland, elle voulait dire l’Hinterland ? – S’il te plaît, Finch, fais des phrases qui veulent dire quelque chose. – L’Hinterland. C’est l’endroit où, tu sais, les histoires se croisent. Elles se passent toutes dans un même lieu. « 

  En bref : Une lecture originale et un univers passionnant.

 Ma note : ☆☆☆☆,5

42992413_347836459119030_3778195091483525120_n